Apprendre le français avec Polar FLE - Cours de français en ligne
Polar FLE - Niveau avancé
 

 

exercices EXERCICES

Compréhension

Les pronoms relatifs composés

Passif

Les indéfinis

Le participe présent

Le gérondif

L’hypothèse 1

L'hypothèse 2

Le discours rapporté1

Le discours rapporté2

Le subjonctif

Subjonctif / infinitif

Subjonctif / indicatif


contact polar FLE

Retour à l'index des cours Niveau avancé - index des cours FLE

 Écoutez et accédez aux cours
Passez la souris sur les mots pour avoir le vocabulaire en image


L’histoire qui va vous être racontée a commencé le jeudi quinze décembre mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf. La police découvrait cette nuit-là une femme morte sur la plage de Trouville. Rien n’ indiquait la manière dont ce crime avait été commis. L’endroit n’était pas réputé dangereux même s’il n’était pas très fréquenté la nuit.

La victime, Madame Bernadette Dejeu, n’était pas très grande, ses cheveux étaient bruns et mi-longs et ses yeux étaient verts. Ses vêtements étaient tout mouillés. Elle portait à sa main gauche une alliance. Sa tenue vestimentaire consistait en un grand manteau de couleur marron, un tailleur noir, un chemisier blanc et des collants. Le détail qui a le plus intrigué les policiers est qu’elle était pieds nus, chose plutôt inhabituelle en cette période hivernale de l’année.

L'inspecteur Roger Duflair chargé de l’enquête ignore encore les raisons pour lesquelles elle a été tuée ainsi que les conditions dans lesquelles ce meurtre a été commis. En effet, les policiers qui avaient découvert la victime avaient précisé qu’elle ne présentait aucune blessure apparente et qu’aucune arme n’avait été trouvée à côté du corps.

En fouillant dans son sac à main les enquêteurs n’avaient trouvé que peu d’indices : un portefeuille avec un ticket de bus usagé, deux trousseaux de clés, une note d’hôtel, cent francs en espèces, mille cinq cents lires italiennes, un briquet, un carnet d’adresses et la photo d’un homme. Malheureusement, il n’y avait aucun document précisant l’identité de la victime.

Qui était-elle et pourquoi avait-elle été assassinée ? Si certains journalistes avaient parlé d’un suicide, pour d’autres il s’agissait bien d’un meurtre, et si l'inspecteur ne trouvait pas rapidement le coupable, un autre crime pourrait bien être commis.

Pour parvenir à son but, il faudra donc qu’il puisse retrouver des témoins ou des personnes ayant connu la victime et qu’il établisse la nature des relations qu’ils avaient avec elle. Chacun d’entre eux devra alors préciser son emploi du temps afin qu’il puisse recouper les dépositions.

 

Polar FLE - niveau avancé - cours pour apprendre le français
Mode d'emploi  / Fiches pédagogiques / Liens / Qui sommes-nous ?